Monthly Archives: février 2013

Les voitures hybrides préfigurent l’automobile de demain

toyota_prius_1997_images_1Un véhicule hybride est une automobile qui utilise au moins deux sources d’énergie différentes pour se déplacer : Un moteur thermique, un moteur électrique et des batteries.

Flambée des prix du pétrole, baisse du pouvoir d’achat, prise de conscience environnementale sont autant de facteurs propices à la popularité et à la commercialisation massive des voitures hybrides. En fait, l’avenir est prometteur pour ce type de véhicule étant donné que la technologie continue d’avancer, de trouver des moyens d’économiser plus d’énergie, en utilisant moins de carburant.

LES TYPES D’HYBRIDATION

On distingue quatre degrés d’hybridation en fonction de l’importance du système électrique dans la locomotion du véhicule (la micro hybride, la mild hybride, la voiture hybride « parallèle » et la voiture hybride rechargeable).

*Les « micro hybride » utilisent le système Stop And Start qui assure le démarrage et la coupure automatique du moteur thermique lors des phases d’arrêt (à un feu rouge par exemple), permettant ainsi d’économiser du carburant et de réduire l’émission de polluants.

Le modèle hybride le plus populaire ayant cette option « stop and start » est la Honda Insight.

*La voiture « mild hybride » a les mêmes fonctionnalités que la micro hybride, avec en plus la récupération de l’énergie cinétique déployée lors du freinage. Cependant, le « semi hybride » se distingue du simple « Stop and Start » car le moteur électrique apporte davantage de puissance lors de l’accélération? sans augmenter la consommation de gasoil.

*Les voitures dites hybride « parallèle » ou « full hybrides » (les plus connues du grand public avec la Toyota Prius comme symbole) sont dotées de deux moteurs combinés, thermique et électrique, qui permettent à la voiture de circuler en tout-électrique, à faible vitesse, ou de combiner les deux énergies pour déployer une puissance maximale lors d’une accélération. Ce type de voiture dispose comme les  « mild hybrides » de la récupération de l’énergie cinétique produite par la voiture lors des freinages pour recharger ses batteries.

*Les « hybrides rechargeables » sont une variante du modèle « full hybride », sauf qu’elles permettent le rechargement de la batterie du véhicule à l’arrêt par le biais d’une prise de courant. Les Chevrolet Volt et Opel Ampera, premières utilisatrices de ce système, permettraient à leurs utilisateurs de rouler jusqu’à 60 km par jour sans utiliser d’essence, en rechargeant les batteries la nuit.

La voiture écologique est l’avenir de l’automobile

Les voitures écologiques font de plus en plus parler d’elles dans le milieu très concurrentiel de l’automobile. Certes, ce type de véhicule a pour objectif principal de limiter considérablement les dépenses en carburant qui ne cessent d’augmenter, mais l’aspect économique n’est cependant pas le seul avantage des voitures « vertes », l’écologie est également l’un de ses principaux atouts. La planète et ses habitants ont tout à y gagner et ce parce que les véhicules sont en mesure de circuler sans émettre le moindre gramme de CO2, qui est dangereux pour la planète et notre santé.

Les différentes technologies prospectées

En effet, les constructeurs travaillent principalement sur quatre technologies destinées à remplacer le traditionnel moteur thermique, à savoir l’hybride, l’électrique, le GPL ou encore l’hydrogène.

LA VOITURE ELECTRIQUE

La voiture électrique, qui a fait son apparition au début des années 1900, est une automobile dont la propulsion est dirigée par un moteur qui fonctionne principalement avec de  l’énergie électrique, une batterie d’accumulateurs,  une pile à combustible ou un moteur thermique générateur.

L’électricité n’est pas la seule technologie permettant un secteur automobile propre et un transport individuel écologique, il y a également la technologie «hybride». Elle consiste à faire fonctionner le moteur électrique en complément du moteur thermique. Ces deux sources d’énergie tournent tantôt ensemble, tantôt alternativement. Au démarrage, c’est le moteur électrique qui assure la mise en mouvement de la voiture, jusqu’à des vitesses plus élevées. Lorsque des vitesses plus élevées sont atteintes, le moteur thermique prend la relève.

LE VEHICULE AU GPL

De son côté, le véhicule au GPL (gaz de pétrole liquéfié) fait rimer écologie et économie. Les gaz butane et propane proviennent à 60 % de l’extraction des champs de gaz naturel et à 40 % du raffinage du pétrole. Le GPL n’émet aucune particule lors de la combustion et limite les émissions polluantes (CO, HC, NOX, COV) néfastes pour la santé.

LE MOTEUR A HYDROGENE

Les voitures à base d’hydrogène utilisent la technologie de la pile à combustible pour stocker et embarquer l’énergie sous forme d’hydrogène. En fait, un tel véhicule sera sûrement propre car il ne rejettera localement que de l’eau et permettra de cette manière aux pays ne disposant pas de gisements pétroliers de sécuriser leur approvisionnement énergétique.